Chargement Évènements

Formée au Conservatoire National d’Art Dramatique dans les classes de Robert Manuel et Claude Régy, Hélène Alexandridis travaille sous la direction de Roger Planchon, Claude Régy, Jacques Lassalle, Jean-Pierre Vincent, Alain Françon, Jean-Michel Rabeux, Joël Jouanneau, Jacques Vincey, Marc Paquien, Claudia Stavisky… À partir de 1984, elle travaille notamment au Théâtre National Populaire avec Roger Planchon (Où boivent les vaches, de R. Dubillard), à la Comédie Française avec Jean-Pierre Vincent (Les Corbeaux, de H. Becque) et avec Claude Régy (Ivanov), metteur en scène qu’elle retrouve plusieurs fois (Intérieur de Maurice Maeterlinck, Le Cerceau de Viktor Slavkine, La terrible voix de Satan de Grégory Motton). Par la suite, ce sera le Festival d’Avignon avec Jacques Nichet pour La prochaine fois que je viendrai au monde. Elle travaille ensuite avec Alain Françon qu’elle retrouve deux fois (Britannicus puis Platonov). Son parcours à travers les écritures contemporaines (T. Bernhard ,M. Crimp, S.Valetti, J.L. Lagarce, J.Genet, Barillet et Gredy, etc.) est aussi vaste que son travail au sein du répertoire (Musset, Goldoni, Marivaux, Gorki, Dostoïevski, Horvath, Balzac,…).

En 2004, Hélène Alexandridis reçoit le Prix de la critique pour son interprétation dans Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce mis en scène par Jean-Pierre Vincent et pour La Mère de Stanislaw Ignacy Witkiewicz mis en scène par Marc Paquien. Elle incarne Madame de Sade de Yukio Mishima mis en scène par Jacques Vincey, rôle pour lequel elle est nommée aux Molières 2009. Elle joue ensuite dans Les Bonnes de Jean Genet dans une mise en scène de Jacques Vincey, Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller mis en scène par Claudia Stavisky, Yerma de Federico Garcia Llorca mis en scène par Daniel San Pedro. Elle retrouve Jacques Vincey pour sa mise en scène de Yvonne, Princesse de Bourgogne, de Witold Gombrowicz, puis joue dans La vie que je t’ai donnée de Luigi Pirandello mis en scène par Jean Liermier et récemment dans L’Or et la paille de Barillet et Gredy mis en scène par Jeanne Herry, ainsi que dans Tarkovski mis en scène par Simon Deletang.

Elle sera prochainement dans Vivre sa vie, d’après le scénario de Jean-Luc Godard mis en scène par Charles Berling, ainsi que dans Berlin, mon amour de Marie NDiaye mis en scène par Stanislas Nordey.

Au cinéma, elle a travaillé entre autres sous la direction d’Alain Cavalier (Thérèse), de Stéphane Brizé (Je ne suis pas là pour être aimé), de Pascale Ferran (Lady Chatterley), Guillaume Nicloux (La Clé, puis La Reine des connes), Valérie Lemercier (100% cachemire), Katell Quillévéré (Suzanne), Jeanne Herry (Elle l’adore), Michel Gondry (Microbe et gasoil)…

À la télévision, elle a récemment tourné, notamment, sous la direction de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond (À livre ouvert), Olivier Schatzky (Monsieur Paul), ou Jeanne Herry (Dix pour cent).

Hélène Alexandridis

Organisateur

Prochains Évènements