Artiste majeur du XXe siècle reconnu dans le monde entier, inventeur de ready-mades et précurseur des grands courants artistiques de l’art contemporain, Marcel Duchamp entretient toujours un rapport intime avec la ville de Rouen où il vécut et fut enterré en 1968.

À l’occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, le projet Duchamp dans sa ville organisé sous l’égide de l’Université de Rouen Normandie et avec le soutien de la Fondation Flaubert, lui rend hommage en organisant de multiples événements avec la collaboration de partenaires et le concours d’artistes, de structures culturelles et d’associations. Le festival Terres de Paroles s’est inscrit dans ce mouvement festif et sérieusement décadré.

Les 24 heures Duchamp, c’est un assemblage de 18 performances aux formes atypiques, conférences décalées, ateliers, concerts et spectacles. Un parcours dans le temps et dans la ville à la découverte d’œuvres en résonance avec l’esprit et l’œuvre de Marcel Duchamp.

Pour un moment ou pour le week-end… À vos marques, Prêts, Duchamp !


Le projet Duchamp dans sa ville a pour objectif de familiariser le nom de Duchamp en permettant une approche de son œuvre fondamentale mais aussi en déclinant d’autres aspects de sa personnalité, de ses centres d’intérêt et de l’héritage universel qu’il a légué́ à la philosophie, à l’esthétique et à l’histoire des arts. Ce projet s’inscrit dans la philosophie de la Fondation Universitaire Flaubert proposant un partage des savoirs avec le plus grand nombre et une valorisation des multiples talents. Tous les rendez-vous de Duchamp dans sa ville : www.duchamp-dans-sa-ville.com


Les 24 heures Duchamp courent en partenariat avec la Bibliothèque universitaire de Sciences, le CHU de Rouen, Délégation culture, la Fondation Flaubert, la Galerie La Passerelle – ESPE, l’Hôtel littéraire Gustave Flaubert, la Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie (Musée des Beaux-Arts de Rouen), le Musée national de l’Éducation, Orléans Concours International, l’Université de Rouen Normandie et la ville de Rouen. Remerciements au Centre Dramatique National de Normandie – Rouen, à L’Étincelle – Théâtre de la Ville de Rouen et au lycée Flaubert à Rouen.