Chargement Évènements

Impressions Premières

Exposition / Lecture


Textes et lecture de Jérémy Liron

Photographies de Cyrille Weiner


Jérémy Liron, peintre et écrivain, et Cyrille Weiner, photographe, ont porté, l’un et l’autre, leur regard sur les falaises d’Étretat, colossales et somptueuses et croisent ici leurs premières impressions.

L’exposition sera visible pour le public jusqu’au dimanche 18 octobre.
Dans le cadre du partenariat avec l’association Le Révélateur et le projet photographique « Au bain ! »

Résumé du projet par Jérémy Liron :

Notre regard transforme certaines réalités en paysages, parce qu’elles deviennent l’objet de méditations, de contemplations, parce que des artistes que l’invention récente du tube de peinture, un appétit de plein air, l’aide des chemins de fer ont jeté sur les routes y trouvent là la manifestation d’un pittoresque.
Je ne suis jamais allé à Étretat qu’à travers les toiles de Monet et de Courbet.
Par la médiation de ces images mobiles qui ont la capacité depuis les développements de la reproduction mécanique de disséminer et diffuser les réalités qu’elles prennent pour objet, par les regards de ceux qui les découpèrent sur l’étendue en autant de fenêtres j’aurais pourtant acquis une certaine familiarité avec ces paysages et ces profils singuliers, véritables monuments naturels.
Qu’est-ce que c’est alors de découvrir de corps ce que l’on connait en image ?
L’Étretat de Monet, de Courbet, des cartes postales s’accorde-t-il à cet Étretat massif qui préexistait même à ce nom par lequel aujourd’hui on le désigne et qui me fera face au sortir de la gare?
Que désignent ces toiles qui se tiennent devant nos yeux, en travers du regard? Quels fantômes, quels fantasmes ? Qu’est-ce qu’elles donnent à voir et qu’est-ce qu’elles occultent ou voilent en leur fiction ? Étretat, ses falaises, ses plages ne nous seraient plus abordables qu’à travers les images de la légende ? Quel regard pourrions-nous inventer en débarquant sur ces côtes normandes plus d’un siècle après, un smartphone à la main, renouvelant le geste d’ajuster le regard, de faire des images ? Dans quelle histoire, incidemment, nous glisserions-nous ? Qu’est-ce que les images d’un photographe comme Cyrille Weiner en saisiraient, en retourneraient à nouveau pour notre propre regard ?


Durée : 1h30


Jérémy Liron

Cyrille Weiner

octobre 17 2020

Détails

Date : 17 octobre
Horaires : 11H00
Tarif : GRATUIT SUR RESERVATION
Website: Visit Event Website

Lieu

Phare d’Antifer

La poterie Cap d'Antifer, 76280

Visit Venue Website