Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Hellade

Lecture musicale


Création mondiale

Dominique Lemaître, compositeur
À partir de recueils de poésie de Bernard Grasset
Rencontre animée par Pierre-Albert Castanet


Empruntant tout autant à des partitions antiques qu’au récit de voyage écrit par Bernard Grasset, Hellade est une oeuvre en cinq parties, pour voix et instruments, composée par Dominique Lemaître. Une invitation au voyage initiatique qui nous mène jusqu’aux sources de notre civilisation.

Hellade se présente sous la forme d’un cycle réunissant l’écriture de Bernard Grasset (poésie ou prose), des compositions pour violoncelle et/ou clarinette de Dominique Lemaître et des « partitions » de l’Antiquité grecque complétées, harmonisées et instrumentées par le compositeur.

Lecture 1
Mnaïdra pour violoncelle
Seikilos pour soprano et guitare
 
Lecture 2
Lunaris pour clarinette
Calliope pour deux sopranos, guitare et harpe
 
Lecture 3
Thot pour clarinette et violoncelle
Hélios pour deux sopranos, guitare et harpe
 
Lecture 4
Ptah pour clarinette basse
Némésis pour deux sopranos, guitare et harpe
 
Lecture 5
Plus haut pour violoncelle
 
par Sophie Renée Bernard (lectrice et harpe celtique), Isabelle Chomet (guitare), Nathalie Dumesnil (soprano), Jérôme Maury (clarinette et clarinette basse), Bénédicte Prédali (soprano) et Alexandre Soumagne (violoncelle).
 
Le concert sera suivi d’une causerie avec Bernard Grasset et Dominique Lemaître animée par le musicologue Pierre Albert Castanet.

À propos de Bernard Grasset

Bernard Grasset est l’auteur d’une vingtaine de recueils de poésie, d’un récit de voyage et d’un livre d’art. Poète chercheur et marcheur, expérimentateur d’une écriture poétique bilingue, il s’est aussi consacré à la traduction de l’œuvre de Rachel, et plus récemment à celle de trois poètes grecs contemporains de la lumière, Olga Votsi, Yòrgos Thèmelis, Jeanne Tsatsos. Il a enfin publié plusieurs essais où la pensée de Pascal, avec son style poétique, occupe une place essentielle.

Écrire à ses yeux serait retourner aux sources, celles des langues, des cultures fondatrices, pour ouvrir la voie d’un dialogue entre Orient et Occident, d’une autre modernité, d’un humanisme d’intériorité et d’infini.

 

À propos de Hellade

Hellade est un récit de voyage en Grèce effectué en 2005, une forme de journal culturel, une interrogation sur la transmission et sur la possibilité d’une éthique humaniste. Pourquoi sortir des images, des visages, des mots de l’oubli ? Train, bateau, marche…, nous avons voyagé vers les sources de notre culture, recherchant le fond de l’humain, un universel, la Toison d’or. Entre prose et poème, le récit se souvient pour tracer un chemin.

L’Europe d’aujourd’hui ne cesse de réclamer à la Grèce sa dette sur le plan économique, financier. Mais la dette infinie que l’Europe a contractée à l’égard de la Grèce sur le plan culturel, humain, pourquoi l’oublie-t-on, l’efface-t-on de nos vues ? Hellade, à son humble manière, cherche à rappeler tout ce que nous devons au pays de la démocratie, des poètes, des philosophes, des artistes, au pays où il n’était de vraie richesse que de culture. B.G.

 

À propos de Dominique Lemaître

Dominique Lemaître en quelques mots et quelques chiffres

114 partitions éditées (aux Editions Jobert, Editions Musicales Rubin, Universal Music Publishing, Editions Lemoine)

8 CD monographiques

Dominique Lemaître a reçu des commandes de l’Etat, de Radio France, de l’Union Européenne, du Ministère de la Culture, de nombreux festivals, orchestres et ensembles, de diverses collectivités ou structures publiques ou privées…

3 livres ont été écrits sur sa musique

Dominique Lemaître a participé à 7 Résidences d’artistes aussi bien en France qu’aux USA

Sa musique a été jouée dans une trentaine de pays

« La musique de Dominique Lemaître, éloignée des clivages, des catégories et des modes, occupe une place bien singulière dans l’aventure musicale de notre époque : sise hors du champ des esthétiques d’avant-garde, “solitaire” certes, pourtant en “prise directe” avec son temps, elle est résonance, écho d’une poésie étouffée ou perdue – non pas poésie urbaine, comme un Varèse a su la faire jaillir dans la douleur de la dissonance et du cluster, mais poésie de l’intemporalité, de l’espace, toute de vibration intérieure, de “lyrisme” profond au sens antique, oriental – une musique non acérée qui, pour paraphraser Dutilleux, chante, vagabonde, suggère “le mystère de l’instant”. »

Daniel Kawka, chef d’orchestre

octobre 11 2020

Détails

Date : 11 octobre
Horaires : 16H30
Tarif : €10 à €15
Website: Visit Event Website

Lieu

Église pastorale

1 place de l'église
Saint Wandrille Rançon (Rives-en-Seine), 76490