Eric Chevillard

Eric Chevillard écrivain et romancier né en 1964, a une place très particulière dans le paysage de la littérature contemporaine. Auteur exigeant et inclassable il est édité aux prestigieuses Editions depuis plus de 30 ans aux prestigieuses éditions de minuit. D’un ton souvent incongru, faussement désinvolte, le style d’Eric Chevillard se plaît à détourner les conventions linguistiques et à faire jaillir, de situations apparemment anodines les événements les plus absurdes afin de mettre en question les fausses évidences sur lesquelles repose notre rapport au monde et aux choses. Eric Chevillard est un auteur insaisissable et inclassable, qui déroute son lecteur, le met parfois en difficulté mais le régale souvent de son adresse syntaxique, de ses fulgurances, de ses détournements et autres ruptures de ton, créant ainsi avec un lecteur méritant et doublement séduit une complicité de happy few. Il construit de livre en livre (dont la liste des titre est en soi un petit chef d’œuvre : Mourir m’enrhume, Le caoutchouc décidément, La nébuleuse du crabe, Le désordre azerty…) une œuvre exigeante qui résiste à la littérature convenue. Il se fait à la fois discret dans le paysage médiatique mais est adulé par un nombre croissant de fans qui observent chaque jour sur son blog l’Autofictif le miroir du monde sa pensée fantasque et son écriture en résistance.