Charif Majdalani

© DR

Romancier libanais de langue française, Charif Majdalani est né à Beyrouth en 1960. Il est l’auteur de sept romans parus aux éditions du Seuil : Histoire de la Grande Maison (2005), Caravansérail (2007 – prix Tropiques et prix François Mauriac de l’Académie Française), Nos si brèves années de gloire (2012), le Dernier seigneur de Marsad (2013), Villa des femmes (2015 – prix Jean Giono), l’Empereur à pied (2017) et Des Vies possibles (2019). Chez Actes-Sud, il publie Beyrouth 2020, journal d’un effondrement, qui obtient le prix spécial du jury du prix Femina (2020) et Dernière Oasis (2021). 

Charif Majdalani est professeur à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, chroniqueur pour le quotidien La Croix, membre du comité de rédaction de l’Orient Littéraire et président de la Maison Internationale des Ecrivains à Beyrouth.