Appel à projets pour une résidence artistique en collège

Terres de Paroles lance son appel à projet pour ses mini-résidences d’auteur.trice.s et illustrateur.trice en collège !

Appel à candidature aux collèges de la Seine-Maritime

Année scolaire 2020-2021

Date limite de réception des candidatures  : Etant donné les circonstances actuelles, nous prolongeons la date limite de réception des candidatures jusqu’à cet été

 

Terres de Paroles est un festival littéraire départemental qui s’appuie sur tous les champs du spectacle vivant pour décliner sa programmation sur l’ensemble des territoires de la Seine-Maritime.

Imaginé et organisé avec de nombreux partenaires locaux (communes, bibliothèques, librairies, associations…) il a pour but de faire découvrir au plus grand nombre la littérature, au contact des œuvres et de leurs auteurs, et plus largement les écritures.

Sa prochaine édition, renouvelée, sera articulée en plusieurs temps :

– un temps fort festivalier, à l’automne 2020, du 2 au 22 octobre, autour de l’actualité littéraire y compris jeunesse, s’appuyant sur les métiers du livre et de l’édition et mêlant création artistique, rendez-vous festifs et spectaculaires. Cette année le festival sera axé sur la thématique « Soyez Nature(s) ! » (Les liens entre la littérature et la nature, cf description du festival dans document joint).

– un programme d’actions culturelles menées tout au long de l’année et sous toutes les formes, auprès des publics de Seine-Maritime, notamment les collégiens. Ces actions devront permettre d’accompagner les habitants du territoire, dans toute leur diversité, dans leur parcours de lecteur et de spectateur.

Le festival Terres de Paroles est soutenu en majeure partie par le Conseil Départemental de la Seine-Maritime et s’inscrit pleinement dans les grands axes de sa politique culturelle que sont la lecture publique et l’éducation artistique et culturelle.

En ce sens, le Département pilote depuis plusieurs années le CRED 76 (Contrat de réussite éducative départemental) qui permet aux collèges de bénéficier d’aides financières pour la mise en place de parcours d’éducation artistique et culturelle, menés par des artistes professionnels au sein même des établissements.

Dans ce cadre, le festival Terres de Paroles et le Département de Seine-Maritime, en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Normandie et l’Académie de Rouen, proposent aux collèges volontaires d’accueillir un auteur en résidence.

 

Qu’est-ce qu’une résidence d’auteur ou d’illustrateur?

Le plus souvent, la résidence d’auteur ou d’illustrateur offre un espace de travail favorable à la création avec un lieu d’accueil et une durée de séjour au sein d’une structure culturelle ou de ses environs. Elle comporte en général un projet de création, avec ou sans commande de texte et, fréquemment, un projet d’action culturelle en direction des publics du territoire avec des temps de rencontres, d’ateliers, etc.

Certaines résidences sont pérennes, souvent établies dans des lieux uniques et patrimoniaux, d’autres sont ponctuelles, initiées notamment par des collectivités locales.

L’implantation d’une résidence d’auteur en collège permet de rendre présent et visible un processus d’écriture au sein de l’établissement, dans une relation ouverte aux échanges et aux apports mutuels entre l’auteur invité et la communauté scolaire. C’est une approche transversale qui s’adresse à l’ensemble des équipes pédagogiques, quelle que soit la matière enseignée, et offre un espace d’ouverture et d’expression auquel les élèves sont associés, selon des moments de rencontre, de découverte et de pratique qui sont à imaginer.

 

Proposition aux collèges de Seine-Maritime :

Le collège accueillera en résidence (hors hébergement) un auteur durant 3 semaines, à répartir sur l’année scolaire 2020/2021. (voir conditions d’accueil ci-dessous)

Sur les 3 semaines, l’auteur travaillera son projet de création personnel et devra dédier au moins 6 journées à l’action culturelle (en moyenne 42 heures d’intervention auprès des élèves, à répartir sur les trois semaines, soit 14h environ par semaine), principalement auprès des collégiens et enseignants mais aussi des habitants du territoire, en prévoyant une ou plusieurs rencontres en librairie et/ou bibliothèque de proximité.

Le choix de l’auteur se fera en concertation avec le festival Terres de Paroles et le Département de Seine-Maritime, sur propositions de ces derniers.

 

Objectifs :

Encourager auprès du plus grand nombre de collégiens le développement de pratiques artistiques et culturelles :

  • proposer une école du regard et une confrontation au processus de création
  • développer les pratiques artistiques et culturelles au sein de l’établissement
  • proposer une ouverture sur le réseau des structures culturelles de proximité

Favoriser l’accès au livre et à la lecture

  • par la découverte du métier d’écrivain et de sa démarche
  • par la pratique (ateliers d’écriture ou de lecture à voix haute par exemple)
  • par la fréquentation d’autres lieux dédiés au livre et à la lecture (bibliothèques, médiathèques)

Impliquer l’ensemble de la communauté éducative dans les projets artistiques et culturels mis en place au collège en cherchant à favoriser le rayonnement du projet sur son territoire

  • contribuer au volet culturel du projet d’établissement

Soutenir une démarche artistique et un processus de création d’un artiste ou d’une équipe artistique 

  • favoriser l’égal accès pour tous à l’art et à la culture en tous lieux du département
  • favoriser l’interaction entre le processus de création et l’action culturelle

 

Déroulement du projet 

Le projet se déroule principalement au sein de l’établissement, l’établissement s’engage donc à fournir un espace de travail réservé à l’auteur, avec possibilité de temps hors les murs.

La résidence, d’une durée de 3 semaines, comporte en moyenne 21 journées de présence de l’auteur dont 6 journées (30% de la résidence)  – soit 42 heures environ-  d’intervention auprès des collégiens et plus largement des publics du territoire.

Les 3 semaines sont à définir, en dehors des vacances scolaires, en concertation avec le planning de l’établissement scolaire et celui de l’auteur, avec la possibilité de faire 3 semaines d’affilée, ou de scinder en 3 fois une semaine, tout en gardant le principe de semaine entière.

Le projet artistique est défini par l’auteur. En lien avec son travail de création/d’écriture, il propose des pistes d’action culturelle. Il s’enrichit ensuite des échanges avec les équipes pédagogiques et de la connaissance du territoire d’implantation de la résidence.

 

Chaque résidence est organisée autour de 3 axes principaux :

  • un temps de rencontre avec le domaine du livre et de la lecture par la fréquentation des œuvres et des lieux : proposition artistique dans le cadre du festival Terres de Paroles (en octobre), lecture en bibliothèque, … pour lancer la résidence et sa thématique (cette année, « Soyez Nature(s) ! »
  • un temps de découverte et de sensibilisation à l’œuvre et au processus d’écriture de l’auteur
  • un temps de pratique, pour les collégiens, qui donne lieu à une production et/ou une restitution pouvant revêtir des formes multiples (exposition, lecture, publication, médias numériques…) afin de rendre compte du travail réalisé.

 

Conditions d’accueil :

  • Le collège choisit, parmi les propositions d’auteurs, le projet de résidence, qui doit être partie intégrante du projet d’établissement,
  • Le projet se construit en partenariat avec l’auteur, de sa conception à son évaluation,
  • chaque résidence fédère une équipe pédagogique au bénéfice d’un groupe d’élèves identifié (une ou deux classes par exemple),
  • le projet rayonne sur l’établissement en veillant à sensibiliser l’ensemble des élèves et de la communauté éducative,
  • sous la houlette de l’équipe de direction, l’équipe responsable du projet ainsi qu’un ou plusieurs référent(s) sont identifiés au sein de l’établissement,
  • le collège s’engage à fournir un lieu d’accueil adapté au projet artistique, accessible aux élèves et réservé à l’auteur sur le temps de la résidence et permettant la mise en place d’ateliers de pratique artistique dans de bonnes conditions.
  • L’établissement devra effectuer les démarches nécessaires en termes de droit à l’image notamment dans le cadre de la restitution et de la communication de l’action réalisée par les partenaires (http://www.ac-rouen.fr/actions-educatives/numerique-educatif/internet-responsable/publier-des-photos-d-eleves-sur-l-internet-3195.kjsp),
  • Terres de Paroles s’engage à s’occuper des conditions matérielles d’accueil de l’auteur (hébergement, défraiements, voyages, contrat, etc).

 

Financement des résidences :

Le financement de la résidence est pris en charge conjointement par l’établissement scolaire (via le CRED) et par le Festival Terres de Paroles.

Le budget d’une résidence de 3 semaines comprenant 7 journées d’action culturelle  ainsi qu’un forfait frais de déplacement, de repas et d’hébergement, est estimé à +/- 6000€.

Le collège devra solliciter 3000€ au titre du CRED, la partie restante sera financée par le Festival Terres de Paroles.

 

Comment procéder ?

Si vous êtes intéressé pour accueillir  un auteur ou un illustrateur en résidence dans votre établissement, merci de nous le faire savoir avant le 30 avril, en nous faisant parvenir par mail :

  • les principaux objectifs du projet d’établissement motivant l’accueil d’une résidence
  • la mobilisation de l’équipe éducative et l’organisation envisageable pour les temps de pratique
  • la capacité d’accueil et les équipements disponibles dans l’établissement
  • le cas échéant, votre choix de préférence pour accueillir un auteur ou un illustrateur

Les partenaires proposeront aux collèges intéressés plusieurs projets d’auteurs, correspondant aux souhaits exprimés par l’établissement.

 

Planning prévisionnel :

  • appel à candidature : 16 mars 2020
  • date limite de retour des dossiers par voie électronique: été 2020
  • début des actions : à compter de la rentrée 2020, avec le lancement du festival

 

Contacts / renseignements

Festival Terres de Paroles : Valentine Bodrug

valentine.bodrug@terresdeparoles.com / 02 32 10 52 76

Département de Seine-Maritime : Jeanne Taconet

jeanne.taconet@seinemaritime.fr