Action culturelle avec le champ social et de la santé

Culture-Santé 2020 – avec le CHU de Rouen

Dans la poursuite du projet mené en 2019 (portraits photographiques et sonores des résidents autour de l’Amour fou), Sandrine Reisdorffer interviendra auprès des résidents de l’EHPAD Boucicaut de Mont Saint Aignan et du service pédopsychiatrie du CHU de Rouen.

« Atlas, Herbier et Rituels »

A travers une série d’ateliers d’écriture, les résidents de l’EHPAD Boucicaut seront invités à livrer leur regard sur ce qu’est, pour eux, la nature humaine. Un travail sur le souvenir, la mémoire et la transmission, puisque qu’ils apporteront ainsi leur expertise d’une vie. Des portraits individuels filmés seront réalisés pour conserver une trace de ce projet.

« Natures-Nuanciers de caractères »

Avec les adolescents du service pédopsychiatrie, à la manière de La Bruyère qui fit des caractères de ses contemporains un bestiaire tout aussi drôle que cinglant, il s’agira ici de définir des types de profils – de natures humaines – et d’en dessiner une trajectoire, via l’outil vidéo.

Ateliers de création d’audioguides alternatifs – Avec la mission locale du Havre – en partenariat avec le MUMA  et le studio Honolulu du Havre

Il s’agit de proposer à un groupe de jeunes de travailler à la création d’audioguides « alternatifs » autour de 8 tableaux du musée, ayant pour thématique le motif de l’arbre, l’arbre comme inspiration, lieu de vie, lieu de l’imaginaire….   Terres de Paroles organisant en parallèle une lecture musicale au musée, sur la thématique de l’édition 2020 « Soyez Nature(s) ! ». Les jeunes seront accompagnés, au travers d’ateliers d’écriture, par Elsa Escaffre et créeront cet audioguide alternatif diffusé, pendant le temps du festival, au public du MuMa !

Projet Quartiers Lointains – avec le Centre social et Club des jeunes du Ramponneau (Fécamp)

en collaboration avec Jean-Baptiste (du groupe Rouquin).

Dans ce projet original et inédit, l’idée est d’enchanter l’espace urbain avec la poésie des dessins de Jiro Taniguchi, grand mangaka japonais.
Partant de l’intérêt du créateur pour les incursions, les résistances de la nature, dans les paysages urbanisés, nous investissons la place centrale du quartier pour y rendre un (grand) hommage à Taniguchi ; année de la BD oblige !.

Les planches de Taniguchi seront projetées comme autant de fenêtres ouvertes sur le quartier : un marcheur de la hauteur d’un immeuble, un orme qui vient recouvrir une façade, un chat entre deux fenêtres… Mais outre l’effet esthétique saisissant que cela pourra provoquer, c’est la rencontre de l’univers de Taniguchi avec les habitants qui va créer l’évènement.

Nous avons également souhaité impliquer les habitants et les faire écrire sur les dessins du mangaka ; en partenariat avec la Maison de quartier, les jeunes participent à l’écriture des textes qui seront slamés, rappés par Jean-Baptiste, du groupe Rouquin.

Les jeunes adolescents accompagnés par le club des jeunes du Ramponneau et les habitants du quartier seront à travers une série d’ateliers d’écriture, amenés à écrire sur ce que leur évoque les dessins du mangaka. Textes originaux qui seront interprétés par le rappeur Jean-Baptise du groupe Rouquin qui viendra, dire, lire, slamer, cette rencontre entre les dessins de Taniguchi et les habitants lors de cette soirée qui promet d’être tout autant riche, émouvante que mémorable.

Lecture aux Jardins – Avec le réseau Espaace.

6 lectures au jardin seront mises en voix par les jeunes comédiens amateurs du réseau Espaace ; les textes choisis sont autant de petits clins d’oeil aux auteurs et autrices férus de jardins, de jardinage et de nature : Colette, Karel Capek,  Hubert Haddad, Didier Decoin sont donc convoqués pour illustrer la thématique « Soyez Nature(s) ! » dans le cadre de l’opération « Jardins secrets » proposé par le Département de Seine-Maritime.